Inotec lance sa solution anticontrefaçon InoLink

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

C’est sans aucun doute ce que les fabricants et marques de luxe attendaient depuis longtemps : une solution pour garantir la protection de leurs produits et de leur marque en toutes circonstances.

Aujourd’hui grâce à inoLink, l’authenticité des produits est vérifiable. En effet qu’il s’agisse d’articles de luxe, de produits cosmétiques ou pharmaceutiques ou encore de produits alimentaires ou automobiles, Inotec offre une solution révolutionnaire pour lutter contre la contrefaçon.

La solution anticontrefaçon inoLink offre un niveau de protection maximal, attestant l’authenticité du produit et donc de la marque, depuis la fabrication jusqu’au client final. En plus, Inotec offre l’opportunité aux fabricants d’interagir directement avec eux, multipliant les opportunités marketing et resserrant de ce fait leurs liens avec les consommateurs.

La solution inoLink fonctionne de la façon suivante. Chaque produit fabriqué est identifié par une étiquette unique à 2 couches. Cette étiquette comporte un premier code visible en surface et un second code dissimulé dans la couche inférieure. Seule la combinaison des deux codes permettra d’authentifier l’origine du produit parmi des milliards de combinaisons.

Cette vérification peut être réalisée par le fabricant tout au long de la supply chain, pour garantir une traçabilité sans faille, ou bien directement par le client final à l’aide de son smartphone pour s’assurer de l’authenticité de son produit.

http://www.inotec.fr/actualites/detail/artikel/inotec-lance-une-toute-nouvelle-solution-pour-lidentification-metal-inotag-flex-spb/

A propos d’Inotec

Inotec est un fabricant européen de solutions de marquage et d’identification code-barres et RFID. Avec un chiffre d’affaires de 12.3 millions €, Inotec a produit en 2016 quelques 300 millions d’étiquettes, soit plus d’un million d’étiquettes par jour.

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »